RÉAGIR VITE AVEC DE BONS RÉFLEXES
EN CAS DE SINISTRE

INVESTIGUER LES FAITS EN INTERNE

Pour avoir les bons réflexes en cas de sinistre, il ne faut pas hésiter à agir et partir à la recherche de pistes à fournir à votre assureur :

  • Essayez de comprendre ce qu’il s’est passé et interrogez vos propres équipes pour tenter de retracer l’historique du sinistre.
  • Réunissez l’ensemble des documents utiles le plus rapidement possible, (voir ci-dessous)
  • Ces documents seront susceptibles de vous être demandés par votre assureur

LES DOCUMENTS EN CAS DE SINISTRE

LES DOCUMENTS LÉGAUX

Agréments préfectoraux et autorisation d’exercer ainsi que celles de vos sous-traitants

LES DOCUMENTS CONTRACTUELS

> Contrats

> Devis

> etc…

LES DOCUMENTS TECHNIQUES

Relevé du fil de l’eau dont les informations ne sont que temporairement accessibles, bons d’interventions, les refus de mission (exemple pour une intervention sur site que vous ne pouvez pas honorer)

LES DOCUMENTS FACTUELS

> Photos

> Témoignages

> Rapport circonstancié du sinistre

CONTACTER VOTRE ASSUREUR CONSEIL

  • Il convient de déclarer le sinistre le plus rapidement possible à compter de sa connaissance. Attention à la déclaration tardive susceptible de vous être reprochée par votre assureur.

VOTRE RESPONSABILITÉ

Les règles juridiques gouvernant votre responsabilité professionnelle sont complexes, et il se peut que vous n’ayez commis aucune faute susceptible d’engager votre responsabilité même si vous pensez le contraire !
Votre assureur est là pour vous conseiller.
  • La déclaration de sinistre permet à votre assureur de circonscrire les réclamations abusives. Gérer le sinistre au plus tôt permet bien souvent de fixer et de limiter le cadre des réclamations voire de décourager le tiers réclamant.