Un courtier en assurances est un intermédiaire indépendant entre l’assuré et l’assureur. 

Il est mandaté par son client pour défendre ses intérêts, contrairement à l’agent d’assurance qui est mandaté par la compagnie pour vendre ses contrats.

Il existe trois façons de souscrire un contrat d’assurance :

En direct avec une compagnie d’assurance ou une mutuelle sans intermédiaire,


Par l’intermédiaire d’un agent d’assurance, qui est sous contrat d’exclusivité avec une marque,


Par l’intermédiaire d’un courtier en assurance, qui sera votre interlocuteur unique quel que soit la compagnie sélectionnée

La mission du courtier consiste à sélectionner un contrat et une compagnie d’assurance compétente et compétitive pour répondre au mieux aux besoins de son client.

Sa connaissance du marché de l’assurance lui permet d’aller rapidement et efficacement vers :

Une sélection d’assureur compétents,


⊗ Des garanties adéquates,


⊗ Le meilleur prix.

Le courtier a également un rôle de conseil ce qui lui vaut l’appellation d’Assureur Conseil.

L’exercice de ce métier est soumis à des conditions de nationalité,
d’âge et d’honorabilité.

Le courtier doit être inscrit à l’ORIAS
(L’Organisme pour le Registre des Intermédiaires en Assurance).

L‘inscription sur ce registre atteste que cette personne remplit les conditions et exigences prévues par le code des assurances, en conformité avec le droit européen, pour pratiquer cette activité.

La profession est exercée sous le contrôle de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR), chargée de l’agrément et du contrôle des établissements bancaires et des organismes d’assurance. L’ACPR veille au respect, par les entreprises soumises à son contrôle, de l’ensemble des règles destinées à assurer la protection de la clientèle.